Inde : Les vestiges du Karnataka

Inde : Les vestiges du Karnataka

Train de Goa à Hospet

Petit singe à Hampi

Petit singe à Hampi

Nous quittons Goa pour nous rendre à Hospet, ville située dans l’État du Karnataka. Arrivés à la gare vers 7h00, nous suivons les indications jusqu’au quai où devrait arriver notre train. Vers 7h45, heure de départ prévue, arrive un train sur la voie d’à côté. Un peu sceptiques et commençant à comprendre les embrouilles à l’indienne, on demande à cinq indiens différents si le train qui vient d’arriver ne serait pas le nôtre, par hasard. On leur montre nos billets et leur donne notre destination…

Verdict : Ils sont tous formels, ce n’est pas notre train et il faut attendre. Les minutes passent…

Même un indien avec qui nous avons sympathisé et qui doit prendre le même train que nous est sûr de lui, ce n’est pas le bon train. D’après lui, celui qui vient d’arriver va repartir dans la direction opposée de notre destination. Donc il faut attendre. Franchement, on n’est pas convaincu. Les minutes passent…

Lac d'Agastya à Badami

Lac d’Agastya à Badami

Il est un peu plus de 7h50, notre train est supposé arriver à 7h45, le train de la voie d’à côté a le même numéro (bon à un chiffre près…) que celui indiqué sur notre billet… Les indices sous nos yeux sont flagrants… Pour nous, c’est clair, il faut monter dans ce train sans plus attendre. On insiste auprès de notre nouveau pote indien pour qu’il aille parlementer en hindi avec le chef du train. Celui-ci lui confirme alors « l’impensable » ! C’est bien notre train ! En voiture !

On monte en catastrophe et on aide notre nouveau pote à monter ses bagages. Plus tard, il viendra nous remercier dans notre wagon car si on loupait ce train, il fallait compter 10 jours avant de pouvoir le prendre à nouveau à cause de la folle affluence des vacances scolaires et du festival de Diwali (fête des lumières)… Bref, un bon petit coup de stress tout ça… On apprécie toujours autant les voyages en train en compagnie des indiens toujours aussi curieux. Le temps du voyage, on discutera avec une bonne partie du wagon.

Les ruines d’Hampi

Célèbre char en pierre du temple Vitthala

Célèbre char en pierre du temple Vitthala

On arrive finalement sans encombre à la gare d’Hospet et nous rendons en tuk-tuk à Hampi Bazaar, un tout petit village perdu au milieu de nul part. Bon, on s’est organisé un peu à l’arrache, on ne sait pas encore où on dormira ce soir… Après un rapide petit tour, on finit par trouver une guesthouse sympathique et y restons pour deux nuits.

Notre première journée est dédiée à la découverte du majestueux site d’Hampi. Pour la petite histoire, Hampi est la dernière capitale du dernier grand royaume hindou de Vijayanagar. C’est la plus vaste et plus glorieuse cité fondée en 1336 qui dominait une grande partie de l’Inde du sud avant d’être conquise et pillée par les musulmans en 1565 lors de la bataille de Talikota (bataille où les royaumes musulmans s’unirent pour détruire le royaume hindou). Le site, aujourd’hui en ruine, est classé patrimoine mondial de l’UNESCO et compte une multitude de temples répartis sur environ 25km². Voilà, vous en savez autant que nous !

Temple de Achyutaraya

Temple de Achyutaraya

Nous avons parcouru le site à pied : c’est un peu fatiguant surtout par forte chaleur mais amplement faisable. Nous nous sommes laissés porter par la magie des lieux. Arrivés au temple Achyutaraya, nous n’avons qu’une image en tête : Indiana Jones et le temple maudit… Ensuite, nous passerons voir le célèbre char en pierre (copie datant du 15ème siècle d’un char en bois) dans le temple Vitthala. Bon, on avoue qu’on ne savait pas qu’il était si célèbre que ça…on le saura après coup. Après une bonne journée à visiter les temples, nous montons sur la colline de Matanga, point central et culminant d’Hampi pour y admirer le coucher du soleil.

On a eu un gros coup de cœur pour Hampi : ses énormes rochers, ses temples aux vielles pierres remplies d’histoires, ses couleurs incroyables. Bref, difficile de vous décrire fidèlement l’ambiance qui y règne mais les images parlent d’elles-mêmes. 🙂

Badami, Pattadakal & Aihole

Grotte de Badami

Grotte de Badami

Le soir venu, on décide de louer une voiture avec chauffeur via une agence pour visiter les sites de Badami, Pattadakal et Aihole le lendemain. Le site de Badami, classé également au patrimoine mondial de l’UNESCO est encore plus vieux qu’Hampi. Il date des 6ème et 7ème siècles. Ce sont 4 grottes (caves) creusées et taillées directement dans des roches de granite qui ont été emménagées en temples. Les détails et la finesse des sculptures sont vraiment incroyables sachant qu’ils n’avaient pas le droit à l’erreur et que le travail a été réalisé au 7e siècle avec des outils plus ou moins rudimentaires. A notre plus grand bonheur, nous découvrons ce site quasiment seuls, il y a très peu de touristes.

Temple sur le lac d'Agastya

Temple sur le lac d’Agastya

Nous longeons ensuite le lac artificiel d’Agastya où les femmes lavent et étendent leurs linges et arrivons près d’un temple construit sur le lac. Près de là, se situe une petite grotte dans laquelle se trouvent des statues de divinités hindous. Puis, nous suivons un petit sentier serpentant vers les hauteurs de Badami jusqu’à un tout petit temple, encore une fois taillé dans la roche. Depuis le haut des rochers abrupts, nous prenons quelques photos de la vue avant de redescendre trouver notre voiture.

Nous irons ensuite à Pattadakal et Aihole. Ce sont deux sites beaucoup plus petits avec pleins de temples, très jolis également. Puis le soir, en attendant notre bus couchette pour Bengalore, nous nous promenons dans Hospet, ville assez polluée et sans grand intérêt en soirée. On serait bien resté un peu plus longtemps à Hampi, mais il est temps de rejoindre Pondichéry pour fêter Diwali en famille.

Galerie photos


Informations pratiques :

Une nuit dans une guesthouse à Hampi Bazaar : ~600 roupies
Madgao – Hospet par Hubballi Jonction en train 3AC : ~490 roupies / personne
Taxi avec AC pour Badami, Pattadakal & Aihole : 2950 roupies pour la journée (hors entrées)
Entrée au Temple Vitthala à Hampi : 250 roupies / personne
Entrée aux grottes de Badami : 100 roupies / personne
Entrée sur le site de Pattadakal : 250 roupies / personne
Entrée sur le site de Aihole : 100 roupies / personne

  • Pascal. Abida

    En regardant ces images de Hampi et de Badami … Comment ne pas se souvenir de mon séjour de février 2014 ? Ce sont des sites tellement grandioses, qu’ils vous marquent pour la vie. Bravo également pour votre témoignage en images. Bisous et bonne continuation.